Valais – Switzerland, le pays de la fondue !!

Posté dans : Blog, Snowboard, Trips | 0

Comme tous les spots sauvages, il faudra prendre du temps pour le découvrir …
L’occasion de s’installer pour quelques jours dans la vallée du Trient, prendre le temps, profiter de la fondue, raclette et du fendant valaisan. Tout simplement prendre le temps d’écouter le silence avant de s’élancer sur les sommets ayant attirer le regard.

Trient, Finhaut et le col de la Forclaz sont des lieux de tourisme familiale et on se croirait dans un livre de « Martine à la montagne », une nature et un cadre encore préservé. Cette petite vallée se situe juste après le poste frontière de Châtelard. Juste entre deux monstres de l’économie hyper touristique de la montagne, j’ai cité Chamonix et Verbier.

C’est un endroit assez soufflé ce qui donne un caractère sauvage à l’endroit et tous les sommets se méritent. Vous ne croiserez pas bcp de monde si vous savez sortir des sentiers battus et prendre le temps.

Le col de la Forclaz est un lieu de départ pour le sommet de Pointe Ronde mais aussi de l’Arpille. Lé les jours de grosse poudreuse,l les lignes dans la forêt de mélèzes sont splendide et il y une multitude de coulloirs. Les lumières de fin de journée sont tout simplement féériques … Ci-dessous, Olivier Couach profite d’une neige de rêve au col de Balme.

Depuis le col de Balme, l’arrête conduisant aux Autannes se dessine sur la gauche, la pointe des Grands plus au fond encore à l’ombre culmine à plus de 3000 m, puis on aperçoit la sortie du couloir du passon qui offre la descnet magique sur le village du Tour en skiant le glacier du même nom et tout à droite l’Aiguille vert et le couloir Couturier.

En début de saison, la neige reste bien froide dans le forêt de mélèzes et des forêts de champignons, petite barre rocheuse et couloir de plus de dénivelé sont accessibles depuisl les Posettes mais aussi sur tous les versants ou la forêt est présent. A chaque fois ce sont de belles descentes de plus de 500 m de dénivelé. Ci-dessous coin secret, 10h30 entre Trient et Vallorcine.

En face de Trient se trouve la petite station des Marécottes, qui en plus d’offrir une magnifique vue sur le plateau du glacier de Trient et un spot incroyable enore tranquille grâce à ses remontées mécanique à cadence humaine.

De là on peut remonter le couloir de Golette pour redescendre sur Salvan. Cette course est assez courrue et elle réserve souvent de belles surprises en début de saison.

En face les majestueux couloirs d’Orny offre de très belles pentes de plus en plus skiées en début de saison. On peut y accéder depuis Champex en montant au col des Ecandies mais aussi depuis la cabane de Trient accessible depuis Argentière en passant par le Chardonet ou le Passon, et aussi depuis le Peuty à Trient pour les plus courageux!

Du côtés du Génépi, une multitude de variantes sont possibles depuis le Plan de l’eau mais aussi depuis Pointe ronde. Là le décor est grandiose et c’est un coin sauvage car long d’accès. Les couloirs Nord sont souvent très poudreux. Après la rupture de pente du glacier rocheux, être attentif car c’est une zone souvent délicate.

Ci-dessus, belle ambiance au départ d’un des nombreux couloirs du Génépi ….

La Pointe Ronde est une course très appérciée des randonneur car sa descente exposé plein nord offre une très belle neige par conditions stables. SI on choisit d’y accéder par la course d’arrête, on peut trouver de nombreuses variantes et des couloirs assez raides et engagés. L’arrête est aérienne mais magnifique.

Retour au col de la Forclaz, plein d’étoile dans les yeux pour assister au coucher de soleil sur le Bel Oiseau montagne juste au-dessus du village de Finhaut.

Liens et remerciements